Servas

  • Servas
  • Servas
  • Servas
  • Servas
  • Servas
  • Servas
  • Servas
  • Servas
  • Servas
  • Servas
  • Servas

Accueil du site > Services > L’EAU

L’EAU


SOMMAIRE


LE SYNDICAT DES EAUX (SVRVJ)

Servas_LogoSVRVJLe Syndicat Intercommunal des eaux Veyle Reyssouze Vieux Jonc (SVRVJ) regroupe les 22 communes suivantes : Attignat, Buellas, Condeissiat, Cras sur Reyssouze, Confrançon, Curtafond, Malafretaz, Marsonnas, Mézériat, Montcet, Montracol, Montrevel en Bresse, Polliat, St André / Vieux Jonc, St Denis lès Bourg, St Didier d’Aussiat, St Martin le Châtel, St Rémy, St Sulpice, Servas, Vandeins et Viriat.
La mission du syndicat est d’assurer la production et la distribution d’eau potable à l’ensemble des abonnés situés sur son territoire. Le Syndicat, propriétaire des installations, assure les investissements nécessaires à l’accomplissement de cette mission.

Servas_ChEauLe Syndicat est alimenté par deux zones de captage :

  • St Rémy (lieu-dit le Châtelard) avec 3 puits et 3m de diamètre intérieur et de 12 à 14m de profondeur.
  • Polliat (lieu-dit Vial) avec 3 puits de 3m de diamètre intérieur et 10m de profondeur. Autres équipements du SVRVJ : 
  • une station de traitement sur charbon actif pour l’élimination des solvants chlorés. 
  • un surpresseur sur la commune de Servas
  • des châteaux d’eau (St Rémy, Polliat, Viriat, Attignat, Confrançon). 
  • un réservoir enterré à Vial.

Un contrat d’affermage a été confié à Alteau le 1er octobre 2013 pour une durée de 10 ans.


AQUALTER (ex-ALTEAU)

Servas_2016_AlteauAqualter
  • Votre agence : 250, chemin de la Veyle – ZA Le Châtelard – 01310 ST REMY
  • Ouverture  : du lundi au vendredi, de 9h à 12h et de 14h à 16h30
  • Téléphone  : 04.74.24.24.98 
  • Internet  : www.aqualter.com

LA TELERELEVE

Servas_Telereleve A l’occasion du renouvellement du contrat de délégation de service public qui a été confié à la société Alteau (maintenant AQUALTER) en octobre 2013, les élus ont décidé la mise en place de la télérelève sur l’ensemble du territoire des 22 communes qui appartiennent au syndicat. La mise en place des matériels nécessaires à cette technique a exigé deux années et c’est à compter de l’année 2016 que cette mesure sera opérationnelle. Ce lourd investissement en matériel et en main d’œuvre n’aura pas de répercussion sur le prix de l’eau puisque cette opération sera financée par les économies engendrées par le nouveau contrat et à son terme, le matériel deviendra propriété du syndicat.

Au-delà de l’aspect gestionnaire, ce nouvel outil est aussi une réponse aux enjeux du développement durable. Il permettra en effet d’aider les abonnés à gérer leur consommation grâce à un suivi 24h/24 sur un portail internet et à une facturation basée sur la consommation réelle et non plus sur des estimations. _ Sur le plan technique, ce système consiste à installer sur les compteurs des têtes d’impulsion électroniques permettant une relève des compteurs par télétransmission. Cette nouvelle technologie permettra, en plus d’une relève des consommations à distance, de détecter rapidement des problèmes de fuite. 
A noter que suite à la mise en place de ce dispositif, les dégrèvements pour surconsommation d’eau jusqu’à maintenant possibles, ne sont plus acceptés depuis 2016. 

Pour plus d’informations :

 



Site réalisé en SPIP pour l'AMRF